assurance animal

L’assurance animal sur le front

15 novembre 2017Animaux Standard

La France est une terre des animaux domestiques. Les chiffres le confirment, d’où la nécessité de recourir à une assurance animal.

Chiffres clés

Les français adorent les animaux de compagnie. Surtout les chiens, les chats et les oiseaux. En France, plus de 63 millions de bêtes apprivoisés. Plus que le nombre de la population. C’est dire de l’amour que portent le pays aux animaux. C’est le même constat aussi dans d’autres pays européens. Sauf qu’actuellement, le nombre de chien est en constante diminution. Les français le préférant de plus en plus au chat. Bien que le nombre de canidé dans les foyers dépassent largement les 7 millions de têtes. Quand au félin, ils sont plus de 12 millions à faire le bonheur de leur propriétaire actuellement. Ce sont les poissons qui sont les plus apprivoisés sur le territoire.

Avec l’explosion de la domestication ces vingt dernières années, l’assurance santé animale est devenue un impératif. Surtout pour les propriétaires. D’autant que le prix des médicaments et des soins ne cessent d’augmenter. Simple loi du marché ou volonté de générer plus de profit, mais la santé de l’animal coûte deux fois plus cher qu’il y a 15 ans. Rien que pour une opération chirurgicale, il est possible de débourser plus de 1 000 euros. De quoi faire reculer les plus passionnés d’animaux domestiques. La solution est venue des compagnies d’assurance, en proposant des offres très abordables.

Meilleure assurance animal

Comme l’assurance traditionnelle, il faut bien faire son choix pour la couverture adéquate. Des assurances animaux, il y en a déjà bien plus d’une quinzaine en France. Sur Internet, il est facile de les trouver. Juste taper : assurance animal, sur n’importe quel moteur de recherche. Plusieurs sites web offriront des comparateurs d’offre. C’est facile de prendre une décision. Il y a aussi des simulateurs. Le propriétaire pourra s’y soumettre en indiquant dans un formulaire les informations nécessaires. Ne nécessitant aucune connaissance particulière.

D’habitude, il y a plusieurs types d’offre. Le premier est l’offre de base. C’est-à-dire le prix minimum. Cela peut couter 15 euros au minimum. La couverture concerne tout ce qui est soin, opération, médicaments et autres frais connexes. Selon les clauses stipulées dans le contrat. Il y a l’offre complète. Assurant les prérogatives de la première catégorie avec plus d’avantage comme les bilans de santé, les préventions… Chaque offre s’adapte aux potentiels financiers des souscripteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *